4 avenue Laurent Cély 92600 ASNIERES

Sauveteur Secouriste du Travail (SST)

Théorie
Pratique

PUBLIC : Tout public

PREREQUIS : Etre salarié d’entreprise / 4 personnes minimum

ANIMATION : Formateur en Sécurité agréé

METHODE PEDAGOGIQUE :

  • Exposés
  • Applications pratiques : méthode de recherche des risques persistants et examen rapide d’une victime

DUREE: 14 heures sur 2 jours

EVALUATION : Mise en situation et évaluation des compétences / remise du certificat (validation INRS)

  • Connaître et appliquer les conduites à tenir en cas d’accident dans le cadre de l’activité professionnelle et personnelle
  • Repérer des dangers dans une situation de travail
  • Supprimer ou isoler les dangers, dans la limite de son champ de compétences
  • Examiner la ou les victime(s) avant et pour la mise en œuvre de l’action choisie en vue du résultat à obtenir
  • Rendre compte sur les dangers identifiés et sur les actions éventuellement mises en œuvre
  • Effectuer l’action (succession de gestes) appropriée à l’état de la ou des victime(s)
  • Obtenir le certificat de Sauveteur Secouriste du Travail

1 – LE SAUVETAGE – SECOURISTE DU TRAVAIL

  • Les accidents du travail dans l’établissement ou dans la profession
  • Intérêt de la prévention des risques professionnels
  • Le rôle du sauveteur secouriste du travail

2 – RECHERCHER LES RISQUES PERSISTANTS POUR PROTEGER

  • Formation générale à la prévention
  • Rendre le SST capable de « Protéger »
  • Identifier les dangers dans la situation concernée
  • Repérer les personnes qui pourraient être exposées aux dangers identifiés
  • Supprimer ou isoler le danger ou soustraire la victime de la zone dangereuse sans s’exposer lui-même

3 – DE « PROTEGER » A « PREVENIR »

  • Identifier les dangers dans la situation concernée
  • Repérer les personnes qui pourraient être exposées aux dangers identifiés
  • Définir les actions de prévention
  • Mettre en œuvre les actions de prévention

4 – EXAMINER LA VICTIME ET FAIRE ALERTER

  • Reconnaître, suivant un ordre déterminé, la présence d’un ou de plusieurs des signes indiquant que la victime est menacée
  • Associer au(x) signe(s) décelé(s) le(s) résultat(s) à atteindre
  • Dans le cas où il y a manifestation de plusieurs signes l’ordre de priorité des résultats à atteindre
  • De faire alerter ou alerter :
  • Définir les différents éléments du message d’alerte
  • Identifier, en fonction de l’organisation de l’entreprise, qui alerter et dans quel ordre
  • Choisir, parmi les personnes présentes et selon des critères définis, celle qui est la plus apte pour déclencher l’alerte
    • Définir en fonction de la présence ou non de témoin et de l’état de la victime, le moment le plus opportun pour transmettre le message d’alerte
    • Donner à la personne choisie les consignes et les informations pertinentes
    • Organiser l’accès des secours sur les lieux de l’accident

5 – DE « FAIRE ALERTER » A « INFORMER » – SECOURIR

  • La victime saigne abondamment
  • La victime s’étouffe
  • La victime se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux
  • La victime se plaint de brûlures
  • La victime se plaint d’une douleur qui empêche certains mouvements
  • La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment
  • La victime ne répond pas, elle respire
  • La victime ne répond pas, elle ne respire pas

6 – SITUATIONS INHERENTES AUX RISQUES SPECIFIQUES

  • A la profession (bâtiment, industrie chimique, etc.)
  • A l’entreprise

7 – EVALUATION DES SST (dispositions 2014)

Inter-entreprises
290 € HT par personne
Intra-entreprise
Nous consulter
Planning des session inter-entreprises 2019
1er trimestre
2nd trimestre
3ème trimestre
4ème trimestre
21 et 22 janvier 15 et 16 avril 23 et 24 septembre 14 et 15 octobre
19 et 20 février 13 et 14 mai 18 et 19 novembre
18 et 19 mars 17 et 18 juin 9 et 10 décembre